Quelle est la différence entre un paysagiste et un architecte paysagiste ?

Croquis de réflexion paysagère

Qu’il est agréable de disposer d’un jardin au paysage verdoyant, dans lequel se prélasser lors de beaux jours ! Et si vous faisiez appel aux compétences d’un professionnel pour votre projet d’aménagement extérieur ? Découvrez les deux métiers phares liés à la création d’un environnement luxuriant mais organisé.

Architecte paysagiste : quelles sont ses missions ?

Quelles formations pour exercer dans l’architecture paysagère ?

En France, l’emploi d’architecte paysagiste n’est accessible qu’à partir d’un niveau de formation Bac +3 au minimum et permet la délivrance de plusieurs diplômes issus de parcours différents :

  • BTSA Aménagements Paysagers (AP)
  • BTS Designer d’espaces
  • Licence professionnelle Aménagement Paysager à l’Université de Clermont Auvergne 
  • Licences d’infographie paysagère
  • L’INH d’Angers
  • École nationale supérieure du paysage (ENSP) de Versailles, Bordeaux, Lille ou Marseille; Diplôme d’État (DE) paysagiste permettant d’obtenir et d’utiliser le titre de concepteur paysagiste. Sur concours, ce diplôme est délivré par l’ENSAP de Bordeaux ou de Lille. après un cursus de 5 ans directement après le bac.
  • École d’ingénieur de la nature et du paysage de Blois (INSA Centre Val-de-Loire)
  • Gestion des espaces végétaux urbains à l’Université de Bourgogne
  • Master européen de paysagiste-jardinier via l’École des paysages de la transition écologiques (ESAJ Paris)
  • Diplôme d’ingénieur en paysage, École Nationale Supérieure des Sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage (Agrocampus ouest à Angers)

Hors cursus en France, vous pouvez être formé au métier d’architecte paysagiste en Belgique ou en Suisse.

Les missions de l’architecte paysagiste

L’architecte paysagiste endosse le rôle clé de la direction d’un projet de conception et d’aménagement des espaces extérieurs , que ce soit pour un jardin privé ou un lieu destiné à l’accueil du public. 

Sa première responsabilité consiste à identifier les attentes des clients puis à y répondre de manière optimale, en utilisant notamment un cahier des charges qui inclut la réalisation de plans et croquis à l’aide de logiciels spécialisés. 

En plus de ces missions, ces architectes de l’extérieur sont également chargés de maîtriser le volet financier du projet , la sélection rigoureuse des matériaux utilisés , la prise en compte des normes environnementales et des contraintes légales comme le PLUI , la constitution d’une équipe de prestataires qualifiés, ainsi que le suivi minutieux de l’avancement des travaux jusqu’à l’achèvement du chantier 

Pourquoi faire appel à un architecte paysage ?

L’architecte paysagiste est un véritable chef d’orchestre dont les compétences lui permettent de maîtriser le projet dans sa globalité, incluant des aspects techniques comme le terrassement , la biologie des végétaux et la conformité aux normes juridiques , mais aussi des qualifications artistiques afin de concevoir des espaces harmonieux, esthétiques et durables. 

Aménagement d'une cour

Découvrir le métier de paysagiste 

Quelles sont les compétences des paysagistes ?

Le métier de paysagiste est comparable à celui d’un artiste de l’espace extérieur puisque ses connaissances du monde végétal lui offrent l’opportunité de concrétiser des projets d’aménagement paysager aussi esthétiques que durables. 

En effet, les paysagistes sont des professionnels dotés de compétences techniques leur permettant d’être à la fois manuels , habiles et endurants . On dit souvent que cette profession constitue le bras droit des architectes paysagistes , car leur intervention fait suite au projet dicté par leurs pairs. Leurs missions se situent dans l’action, l’énergie qu’ils déploient à préparer les sols , les plantes, les arbustes et la pelouse des professionnels et des particuliers. Mais aussi à mettre en place vos allées avec la pose de pavées, à délimiter votre terrain en posant la clôture et/ou le portail de vos rêves.

Les jardins que ces maîtres paysagers ont entre leurs mains, se doivent d’être des créations pérennes au sein desquelles règnent propreté, organisation et esthétique visuelle.

Quelle formation pour devenir paysagiste ?

Après l’obtention d’un BTS, les paysagistes peuvent choisir de se spécialiser davantage en intégrant des formations supérieures telles que des licences professionnelles, des masters ou même des écoles d’ingénieurs spécialisées en paysage et en environnement. Ces cursus avancés permettent d’acquérir des compétences en gestion de projets, en conception paysagère avancée, en management d’équipes et en stratégies de développement durable.

Ainsi, au-delà des compétences techniques et de terrain, le paysagiste peut évoluer vers des rôles de concepteur, de manager de projets d’aménagement du territoire ou encore de consultant en environnement, ouvrant la voie à des opportunités de carrière enrichissantes et à des contributions significatives à l’aménagement des espaces extérieurs et à la préservation de l’environnement.

Paysagiste déroulant un gazon en rouleau chez un client - Agence Pando Lille

Réalisation d’un jardin paysager : un véritable partage de compétences 

Pour concrétiser un projet d’aménagement extérieur, rien de tel que de combiner le savoir-faire et l’expertise d’un architecte paysagiste avec les compétences d’un paysagiste 

L’un est en mesure de vous apporter une vision globale et artistique de la réalisation à venir, à l’aide d’un dosage équilibré entre les matériaux, les végétaux et les revêtements extérieurs tandis que l’autre concrétise le projet paysager, en s’adaptant à la réalité du terrain et aux petites surprises inerrantes à des travaux. mais toujours en relation l’un avec l’autre.

Outre leur différence en termes de cursus de formation et de salaire mensuel, chacun de ces deux métiers apporte à l’autre un regard complémentaire, leur permettant de mener à bien la création d’un environnement à la hauteur des attentes de chaque client ! 

A bientôt
Marie

error: Ce contenu est protégé !